Belles de jour et noctambules, bienvenue…

Vous souvenez-vous de ce sonnet de du Bellay, sans doute vu, lu et peut-être appris quand vous étiez au collège :

Seigneur, je ne saurais regarder d’un bon oeil
Ces vieux singes de cour, qui ne savent rien faire,
Sinon en leur marcher les princes contrefaire,
Et se vêtir, comme eux, d’un pompeux appareil.


Si leur maître se moque, ils feront le pareil,
S’il ment, ce ne sont eux qui diront du contraire,
Plutôt auront-ils vu, afin de lui complaire,
La lune en plein midi, à minuit le soleil.


Si quelqu’un devant eux reçoit un bon visage,
Ils le vont caresser, bien qu’ils crèvent de rage:
S’il le reçoit mauvais. ils le montrent au doigt.


Mais ce qui plus contre eux quelquefois me dépite,
C’est quand devant le roi, d’un visage hypocrite,
Ils se prennent à rire, et ne savent pourquoi.

Je ne sais pourquoi, en regardant nos grands journalistes français interviewer notre grand président français au début de la semaine, ces mots me sont revenus à l’esprit.

En surfant ici et là, j’ai vu qu’on parlait de l’attitude du président, de ses effets d’annonce ( à croire que c’est sa spécialité), de sa petite mine mais personne pour s’extasier sur ces trois grands journalistes français qui font leur travail comme personne (celui qui dit « heureusement » est renvoyé!). Le temps de cinq minutes (je n’ai pu en souffrir davantage), je n’ai pu que me répandre en louanges sur leur pugnacité, leur aptitude sans pareille à aller au bout de leur questionnement en obligeant l’homo politicus à cesser sa langue de bois, sur leur volonté d’aborder les sujets qui fâchent, sur leur intrépidité à s’opposer au puissant. Oui, c’était vraiment un beau spectacle. Trois beaux singes de cour qui finiront bossus à force de se courber devant le pouvoir. C’est tout ce que je leur souhaite…


Publicités

Commentaires sur: "Les singes de cour" (8)

  1. En effet, ce sonnet se prête à merveille à la situation. Chez Lafontaine, on trouve aussi des fables qui sont toujours d’actualité…

  2. Ellenore a dit:

    Tu as parfaitement résumé leur attitude, quoique je voyais plus 3 potiches…

  3. Et des jolies courbettes devant le Roi…on s’incline !

    • @ Clara : et si sa majesté le désire, on lèche le parquet avant qu’il y pose son auguste pied! 😉

  4. Oui, je me souviens de ce sonnet que j’aimais. Mais ce que j’aime encore plus ce sont les petits colères d’Emma! revigorant!

    • @ Claudialucia : merci! Mais j’essaie de me calmer parce que sinon, en ce moment, je serais tout le temps en colère! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :