Belles de jour et noctambules, bienvenue…

A l’automne de tes bras

l’heure est passée

se déprendre du monde

quitter le ciel et tous ses nids

ce matin mon humeur vagabonde

parcourt l’immensité

improvisation sans regret

par-dessus le murmure des fontaines

qui chuchotent encore ton nom

Emma

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :